PARTENAIRE 

de "Réaction-Art-Espagne"

 

info@culturalimpuls.com 

 

 Miguel Galvez Taroncher 

 

Chef d'orchestre, compositeur, professeur et directeur de la culture Performing Arts Studio Impuls.

 Il a reçu des prix importants comme celui de  la reine Elisabeth de Belgique , le Prix INAEM du Collège d'Espagne à Paris et l'Onyx Prix interculturel Mexique.

 Il a enseigné dans des Conservatoires et Universités du monde entier et a travaillé avec de grands orchestres et festivals .

 Il a été chef du Concours international de piano Frédéric- Chopin de Grenade et directeur de l' École Municipale de Musique à Cambrils (Tarragona) .

 Miguel Galvez Taroncher a étudié à l'Université de Vienne où il a obtenu plusieurs diplômes.

Directeur de "Réaction-Art-AFRIQUE"

 

momobadiate@gmail.com 

Henri Sagna

 

Née à Dakar en 1973, le sculpteur de grand talent Henri Jean Rodolphe SAGNA a réalisé une importante contribution au Nigéria, durant le "workshop" international organisé par le "Center for Contemporary Art of LAGOS". Plus tard, en 2012, il a lui même  dévelloppé un "wokshop" à DAKAR.

 Ingénieure paysagiste

alla.karima.p@gmail.com

Karima Alla 


Chef de Projet de la société d’aménagement paysager de 2012 – 2013 à Fès. Ingénieur paysagiste du bureau d'étude Signe & Sens depuis 2012 à Meknès, Karima  participe à l’étude du plan Maroc vert de la ville de Tanger, ainsi qu’au programme du PNUD adopté par les Nations Unies au sud du Maroc.

 

Elle a réalisé un projet d’aménagement de la vallée de Sidi Aissa pour la ville de Taza, du campus de la cité Al Irfane et du jardin public« Assabah » à Rabat et de réhabilitation de la carrière de pouzzolane de la cité Anza à Agadir.

 

 

Plasticienne

helene.naty@orange.fr

Hélène Naty

 

 

Depuis de nombreuses années, Hélène Naty explore et s'approprie le matériau : terre; du grès qu'elle cuit le plus souvent sans émaillage. Dans sa pratique, le faire est important non seulement en tant que processus permettant la réalisation mais aussi comme élément sensible, visible de sa démarche créatrice.

Sélection d'expositions:

Octobre 2014, Les Météorologiques, Invitations d'artistes du conseil régional de Picardie, CSC Etouvie

Novembre 2013, Au fil de l'eau au Garage de Saint-Saëns (76), exposition collective, Conseil régional de Haute Normandie

Octobre 2013, De brique et de velours, Invitations d'artistes du Conseil régional de Picardie, Centre culturel Etoile du Sud - Amiens

Juin 2013, Rencontres plasticiennes, Art contemporain et Archéologie, Résidence du Collectif Elidée, Office culturel et du tourisme de Corbie et Site archéologique de Ribemont-sur-Ancre (80)

Mai 2013, Paysages Pérennes, Paysages Ephémères, exposition collective organisée par la Galerie 3 A, Galerie du Frac au Collège J. Cartier -Chauny (02)

Octobre 2012, Invitations d'artistes du Conseil régional de Picardie

Qu'est-ce-qui se trame?, CSC Etouvie

Années-lumière, Espace Camille Claudel de l'UPJV

De rives en rives, Les jardins de Cadichon

Octobre 2011, Invitations d'artistes, Conseil régional de Picardie

Mailles à Part, CSC Etouvie

Isatis Tinctoria, Atelier des Couleurs, Méharicourt (80)

Septembre 2010, Agnès Gomez/J-M Héniquez/ Hélène Naty, Mémoire(s) de Terres(s), Office culturel et touristique de Corbie (80)

Poesie et antropologie

puralopezc@outlook.com

Pura López Cortés

 

Pura a commencé à écrire adolescente en consacrant une grande partie de sa vie à l'enseignement., cultivant sa motivation pour l'éducation des jeunes. Elle se consacre aujourd'hui à l'écriture. Vice-présidente puis présidente de L'Ateneo d'Almeria dont elle coordonne les feuilles poétiques. Elle assure la coordination des lettres poétiques de L'Institut Andalou de la Jeunesse à Almeria.  Membre de l'Institut d'études Littéraires, de l'Association des Écrivains collégiaux de l'Espagne et de l'association d'Écrivains et de Critiques littéraires de l'Andalousie, elle s'est fait connaitre par ses  "Huit recueils de poésie pour adultes" et "La poésie de deux enfants", "Deux anthologies de Miguel Hernández" avec étude biographique et "Autres mers et la poésie", quelques biographies et plusieurs textes divers d'arts du langage pour GBS. 

 

Elle a participé à plus de 40 anthologies littéraires, quelques livres d'auteurs différents, essais, fictions ou de poésie, pour des magazines et la presse spécialisée.

 

Spécialités: Philologie française. Recherche littéraire. Anthropologie. Enseignement. Gestion culturelle.

Ma Tse-Lin est né en 1960 à Canton. Sa famille était considerée comme bourgeoise, parce que les générations anterieures comprenaient des gens de la finance, et déja quelques artistes. À 16 ans, après l'école, c'est la révolution culturelle qui l'envoya à la montagne. Cet apprentissage de la vie authentique et penible lui apportait de façon inattendue de la nourriture pour ses penchants artistiques en éveil: Il fit la connaissance de plusieurs peintres, dont de professeurs d'académies renommées, qui étaient en exil comme lui, et qui lui enseignaient certaines tèchniques traditionnelles, et lui parlaient aussi de la peinture d'Europe. Dans quelques livres qu'ils avaient pu garder, il voyait pour la première fois Paris et les impressionnistes. Surtout avec mine de plomb et fusain il dessinait quelques 2.500 portraits de gens divers pendant cette periode. La drôle de vie à la campagne se termina pour lui en 1979, et il entra à l'Institut central d'Art et d'Artisanat de Peking pour faire des études dans la section sculpture et céramique. Cela lui permit de diversifier et d'approfondir ses connaissances en tèchniques traditionelles, et d'avoir accès à la bibliothèque avec ses livres sur la peinture occidentale.


En 1985 son souhait de venir en Europe était exaucé: grâce à Zao Wou-Ki il fut reçu à l'école des Arts Décoratifs. Sa première exposition personnelle eut lieu en 1988 à Paris; en 1990 il obtint pour un an une bourse à New York. Pendant cette période il a donné dans la peinture abstraite et fait de sculptures en céramique dans la tradition chinoise. Ses premières séries de peintures - les chaises - datent de 1987/88; à la même periode il assemblait des tableaux avec des bouchons de liège. À partir de 1999 ce sont les portraits de Bouddha qui prennent de plus en plus de place dans son travail, pour devenir à l'heure qu'il est son sujet unique. Sans doute à partir d'un besoin de synthese, Ma Tse-Lin y traite un important sujet de sa jeunesse en maître européen.

 

 

 

Architecte DPLG. Urbaniste

gohoaliaspr@gmail.com

Pierre Richard

Le bureau d’études techniques de l’architecte Pierre Richard est aussi comparable à celui de tout autre architecte, mais l’architecte est, de surcroît, un artiste peintre dont les oeuvres sont signées GOHO. Il a mené, depuis son plus jeune âge, son parcours de peintre, puis parallèlement à celui de son métier d’architecte. 

Sculpture

 daniel-roger@nordnet.fr

Daniel Roger

 

 Né en 1953 à Boulogne Sur Mer dans le Pas de Calais, France. 

Sculpteur autodidacte, il vit et travaille en Haute-Normandie.

 

Expositions:

2014  Chapelle Saint-Julien, Petit-Quevilly  (Hôtel de région, Rouen). 2012  Chapelle Saint-Sulpice, Istres. 2011  Prieuré de Manthes, Biennale 109, Paris. 2009 Abbaye de Nottonville, Galerie Croissant, Bruxelles. 2007 Galerie Art4, Caen. -  Galerie Traverse, Mers-Les-Bains. -  Galerie Passerelle, Lyon.- Galerie Cupillard, Grenoble. 2006 Galerie Le Rayon Vert, Nantes.- Galerie Oestraka, Bernay.  2005 Saisons de la Prairie, Abbaye de Jumièges. 2004 Détours’04, Billere.- Le Mois d’Art Contemporain, Pont-Audemer. 2003 Plantations 2, Abbaye de Jumièges. 2002 *24 sculpteurs pour un été, Rouen. 2001 Salon de la Marine, Paris. 1999 Sculptures dans la ville, Pézenas.- Mois de l’Image, Dieppe. 1998 Salon de la Marine, Paris. 1997 Cloître des Pénitents, Rouen. 1996 Galerie Françoise Palluel, Paris. 1995 Galerie Katia Brunner, Honfleur. 1994 Galerie Katia Brunner, Honfleur.- Grands et Jeunes d’Aujourd’hui, Paris. 1993 Galerie Katia Brunner, Honfleur.  1992 Centre d’Art Contemporain, Rouen. 1984 Salon de Montrouge. 1983 Centre d’Art Contemporain, Rouen. 1982 Galerie Schèmes, Lille. 1980 Galerie Schèmes, Le Touquet.

                                                                                                                         

 

Acrylic on canvas

nawar_haedar@hotmail.com

Nawar Haidar

 

Né en Syrie ) a enseigné à la Faculté des beaux-arts à Damas, et a gagné son art Maîtres 2009. Il a exposé en la Syrie, le Liban, la Thaïlande, la Turquie, la Géorgie et à Londres. Pour lui, la peinture est le moment d'inconscience et la récupération de choc et de l'amour et de la connaissance d'un instant. Il représente dans ses œuvres une sorte de réalisation des contrastes dans lesquels nous vivons et il essaie de dessiner avec le pur esprit de l'enfance.

 

La dernière exposition de Nawar Haidar a eu lieu au Brick Lane Gallery de Londres.

 

Pluridisciplines 

et 

multimédia

 kotang@live.fr

Koké Tangara

 

Boubacar dit Koké TANGARA   né le 26 Octobre 1981 à Bamako. Il est licencié en Multimédia du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté du Mali.  En 2004, il  termine une deuxième année d’études en droit à la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques à Bamako pour devenir dessinateur et photographe. Il étudie alors avec le célèbre photographe malien Malick Sidibé.  S'orientant vers le cinéma documentaire, il  tourne et réalise le court-métrage «La marche des fous », tourne les images de «L’éducation au Mali » dans le cadre du projet la Traversée Philanthropique des vidéastes canadiennes Annie Larouche Ouellet et Marie- Pierre Savard. En 2005 il participe à la formation en vidéo numérique 72 Heures Chrono offerte par Initiative Taling Dialo. Par la suite, il accompagne l’équipe de tournage du film «Miroir en face», de la réalisatrice Erica Pomerance, en qualité d'assistant de production. En 2007, il rejoint cette même équipe en qualité de formateur/monteur lors des stages offerts au Burkina Faso et au Togo, participe à deux expositions collectives en tant que photographe. Il participe aussi à de nombreux ateliers de formation en vidéo, photo et multimédia dans le cadre de ses études au Mali. Boubacar Tangara se démarque par sa démarche de création, son sens d’initiative et son ouverture d’esprit. Il apprend rapidement et sait appliquer ses connaissances techniques à divers champs artistiques, que cela soit en dessin et peinture, en photo, en prise d’images et en montage numérique ou en tant que rédacteur du journal en ligne www.afriqueinvisu.org. Par sa capacité à communiquer, il sait se joindre à des personnes de  divers groupes d’âge, cultures, milieux et classes sociales. Il  est chargé des cours d’arts plastiques au lycée  Tièba  Traoré de Bamako.

 


Née en 1991 à Odienné, vis et travaille à Bamako.

Dans l’enfance elle développe un grand amour pour les fleurs et découvre son gout artistique en les dessinant. C’est en 2007 qu’elle fait son initiation aux arts plastiques étant encore au lycée. Après une licence en anglais bilingue à l’université de Bamako, elle rentre au conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké KOUYATE de Bamako en 2010.

De 2010 à nos jours elle participe à plusieurs expositions collectifs au Mali et à l’extérieur en peinture, en dessin, en photo et aussi des workshops en vidéo tels que :

The ONE MINUTE AFRICA (video) 2011

Atelier GAKORO Bamako- Ségou (vidéo) 2011

Letter from home Bamako-New York (photo) 2011

Atelier Face au carré Bamako-Paris (Peinture) 2011

Rencontre photographique de Bamako (off) (photo) 2011

Atelier de peinture association Anw ko art-Bamako (Peinture) 2011

Esprit de Paix Bamako-Alger (Illustration) 2012

Atelier de peinture association Anw ko art-Bamako (peinture) 2012

Paix et changement au Mali (peinture) Bamako-Ségou 2012

Master class avec Soly CISSE, Festival sur le Niger Ségou (peinture) 2013

Exposition internationale « Noudow Art » Benin (peinture) 2013

Atelier de vidéo « Kelenya-Unité » au Centre Soleil d’Afrique 2013

Atelier de création « Art fact » Bamako-Mali 2013

Festival sur le Niger Ségou-Mali (Ateliers et rencontres) 2014

Résidence Kawral (résidence de création sur la paix au Mali) Mopti-Mali 2014

Vente aux enchères caritative photo « 20 BUCKS A BOX » Fond Culturel Arts et Ouvrages Paris-France 2014

Festival africain d’images virtuelles artistiques (FAIVA) Bamako-Sikasso-Ségou Mali 2014

Née en 1985 ; Sika Da Silveira est artiste plasticienne, créatrice de bijoux, styliste et graphiste de formation.

Cette passionnée d’art s’est vu très tôt passé d’admiratrice à pratiquante d’art « plus ma passion grandissait, plus j’étais fascinée par les œuvres que je voyais et mieux l’envie, le besoin de toucher de la matière, de transformer et de m’exprimer grandissait »

C’est ainsi qu’elle se décida à se mettre à la peinture, ce qu’elle pratiqua d’une façon très particulière, influencée par sa sensibilité à la nature, elle sculpte la peinture sur la toile telle la pluie, les eaux sculptent les montagnes et les grottes. On remarque toute suite dans son travail ces coulées mystérieuses, fortes et élégantes qui semblent nous laisser un message très personnel, nous transportent et nous saisissent à la fois. Cette sensibilité l’amena également à utiliser la cendre  obtenue à partir des bois de chauffage et du charbon utilisé dans les différents foyers au Bénin afin d’immortaliser ces arbres coupés. Dans l’univers de Sika, on a cette impression de faire un voyage à une autre époque où la paix et l’harmonie règnent. Pour cette artiste engagée qui transcende les limites, qui se refuse à tout conformisme, l’humanité doit s’ouvrir davantage à la nature pour connaître la paix tant recherchée. « Je suis africaine mais également citoyenne du monde. Je souhaiterais à travers mon art faire découvrir davantage la culture africaine mais aussi proposer des approches de solutions aux problèmes communs à l’humanité »

Après avoir fait ses preuves depuis plusieurs années artistiquement dans le milieu de la mode, c’est maintenant sur la scène de l’art plastique de son pays qu’elle continue de relever des défis à travers sa participation à des expositions et résidences organisées mais son objectif est d’impacter le monde à travers ses œuvres et ceci s’explique par sa quête permanente de perfectionnement

 Du patinage

à la sculpture

 nat.nahon@gmail.com

Nathalie Nahon

Sa flamme intérieure s’appelle Danse et elle se nourrit de son incandescence!

C'est à neuf ans, que Nathalie Nahon a glissé pour la première fois sur un grand miroir de glace et a ressenti un immense coup de coeur pour le patinage.Elle a été grisé par la vitesse et la liberté gestuelle de sa pratique.Puis,elle a dansé et a représenté son pays vers les sommets du haut niveau de ce sport pendant dix ans. Dès lors, cette passion a orienté son avenir artistique et professionnel vers le métier de chorégraphe pour l’excellence des patineurs du monde entier.

Aujourd’hui, elle retranscrit des gestuelles éphémères du corps qui laissent une empreinte sculpturale de ses choix artistiques. Elle interprète ses propres mouvements, certains choisis et d'autres pensés pour créer des objets .

L’origine de ses inspirations prend sa source dans le regard qu'elle porte sur les nombreuses trajectoires humaines. C 'est grâce à son observation des gestes et à ses sensations de pirouettes et sauts de la vie ,qu'elle a dessiné des courbes dynamiques et des lignes synthétisées ,se pliant, se tordant, s'étirant pour réaliser ses  figures libres personnelles . Puis, elle a placé la lumière dans ces objets pour souligner le rayonnement du corps d'une expression dansée .

Ses créations ont donné naissance à une collection de luminaires artistiques nommée “Bodygraphy”.

 


Maria Cecilia Scaffo , né à Montevideo , en Uruguay le 23 Décembre 1964. De mère peintre, hérite de ce que sera plus tard sa grande passion .

BIOGRAPHIE (ESPAGNOL)

Auteure de la collection de livrets éducatifs pour les enfants intitulé «Magic Box» (7 volumes) des matériaux d'enseignement visant à stimuler la créativité et l'inventivité des enfants de 7 à 12 ans.

 

Elle a fait de nombreuses expositions individuelles et collectives en Uruguay et à l'extérieur du pays, ce qui met en évidence sa série "Hiéroglyphes", "Vibrations", "Portraits", "Objets Danzantes», «hiéroglyphes en bas-relief", "Papyrus" (à partir de 1992 / 2014).

 

Au cours des dernières années, travaille sa propre langue est une écriture symbolique abstraite, qui a développé au fil des ans sous la forme d'automatisme, qui lui a permis de passer à l'intérieur, abstraite, spontanés, créatifs, générant des pensées, des sentiments et des expériences univers. Motive le feu avec son symbolisme et enquêter sur différents matériaux qui leur permettent d'atteindre l'expression, et de prendre le spectateur à sa meilleure performance personnelle.

 

Auteure,

compositeure,

interprète.

 contact@liliroad.com

Lili Road

 

Lili Road est une artiste pétillante, naturelle, au parcours atypique.

 

Avec sa fraîcheur, sa voix au timbre clair, mêlant puissance et émotion, Lili appose ses textes, forts et touchants sur des mélodies Pop/Folk redoutablement efficaces, le tout dans une ambiance légèrement électro.

Lili Road trouve la note qui s’imprègne en chacun de nous et réussit immanquablement, tant en anglais qu’en français, à nous emmener… là où nous voulons aller.

 

Pendant 18 mois, « On The Road », Lili s’est promenée, guitare sur le dos, aux 4 coins de l’hexagone, pour écrire son premier album « APOLOGIE ».

Magnétique et envoûtante, elle nous offre un univers unique, sincère, sensible, ciselé par ses nombreux voyages au Canada et aux USA.

 

1er Single : "Quand l'Orage Éclate".

 

Pianiste et Mannequin

clemence.colombey@orange.fr

Clémence Colombey


Fille unique mais possédant une grande famille, je viens de Montargis. J’ai 20 ans et je suis actuellement étudiante en licence à L’ESCEM d’Orléans. Je suis franco-ivoirienne, et tire de ce métissage une grande richesse !

J’aime la musique et joue du piano depuis 10 ans. J’ai eu la chance d’avoir comme professeur Delphine Harry-Decaens, qui m’a enseigné l’amour pour la musique. Par la suite je suis rentrée au Conservatoire d’Orléans où ma rencontré avec mon second professeur, Laurence Karsenti, a été un réel tournant. Outre la musique je réalise des sessions de photographie depuis 6 ans.

La création et la participation à des projets artistiques me procurent une liberté que je ne saurai trouver dans un autre domaine.

En effet je dessine, j’aime incarner des personnages (théâtre), chanter, faire des photos, jouer du piano…

Le point commun entre toutes ces activités ?

La composition ! Et celle-ci ouvre la porte à l’imagination.

 

Peinture

manumartinez@wanadoo.fr

Manuel Martinez

 

 

Manuel (Martonse) est né le 3 mai 1956 dans un petit village de la Sierra Nevada près de Granada en Andalousie (Espagne).

 

Dans les années 60, avec son frère et ses parents, il immigre en France et découvre, dans ce nouveau pays d’accueil, toute l’imagerie qui lui donnera le goût du dessin puis de la peinture. Il découvre la force du trait dans les premières bandes dessinées que lui achète sa mère et dont il se délecte. Puis, toujours au travers des livres, les chef d’œuvres des grands maîtres tels que Picasso, Léger, Miro, Ingres et leurs contemporains. Il est fasciné par la puissance évocatrice que peut dégager une image. Dès lors il ne cessera de peindre, d’essayer de retrouver dans ses propres créations la même émotion, la même fascination.

 

En 1999 il rencontre Ginou Larrouilh (Galerie d’art contemporain de Biarritz-France) et travaille avec elle pendant 10 ans. Ses toiles se retrouvent alors dans de nombreuses collections à travers le monde. La galerie Ginou Larrouilh fermera en 2009 et d’autres galeristes s’intéresseront à son travail. Actuellement ses peintures sont visibles en permanence dans plusieurs galeries : Galerie Carré d’Artistes à Bordeaux, Galeries Artisti&co à Prague, Vienne et Bratislava, Galerie Art Espace à Toulouse Blagnac ainsi que dans son atelier du Carla Bayle, village d’artistes, où il travaille actuellement. 

 

 Peinture à l'huile

amayafariza@yahoo.es

Amaya Fernandez Fariza

 

Elle fait une peinture directe et figuratif qui reflète les problèmes des environnements les plus proches , en essayant de transférer un message de paix et un refuge où les rêves peuvent se disperser.

 

Tout est recueilli dans différents formats avec la plus grande prédilection où le spectateur peut presque pénétrer le travail.

 

Depuis 1984, elle a exposé à La Caja de Ahorros Municipal de Burgos ( Villarcayo ), dans la Maison de la Culture de Basauri ( Biscaye ) , dans la ville de San Sebastian, dans le Hal culturel de Bilbao, dans la salle culturelle de Sestao ( Biscaye ) à Aurora Polar Bilbao et de l'assurance Xuperarte Baracaldo .

Il était sélectionnée deux fois dans le concours de peinture de Sestao ( Biscaye ) .

Inscrite dans le Dictionnaire des Peintres Basque MA Madorran Volume II ( Berramar Editions , SA - 1989, p 77 ) .

 

 

 Composition et production musicale

rodri@factoriadelmapofono.com

Rodrigo Tamariz

 

Il commence à étudier la guitare à 12 ans, joue d'abord avec des groupes Arana, 16 et Alteri. Plus tard il a composé plus de 30 œuvres pour différentes compagnies dont : Telón de Azúcar, Kulld’Sac, Embabia Teatro, la Polenta, Scura Splats, Bestia Peluda (Uruguay) , Señor M (Uruguay), Factoría del Mapófono. Aussi pour le cinéma/télévision de La2, 411 Producciones et  Yolanda Barrasa. Il a composé pour Esther Noriega lors de son défilé de mode à Cibeles, à Madrid en 2015 et collaboré avec Da Silva Gastronomía en « La Música de los Sentidos ».

En 1998, il gagne le prix de la meilleure composition juvénile remis par la SGAE. Puis, en 2005 il participe au Festival International avec l’orchestre symphonique de Chihuahua dans son Festival International à Mexique. Il crée la musique, les partitions et enregistrent pour le spectacle Danzatoria navec la compagnie Kull d’Sac.  

Il fut nominé pour les prix nationaux Florencio Uruguay pour la meilleure bande sonore « Señor M ».

 

Rodrigo travail aussi modèles en 3D, Vidéomapping et Mapping architectural avec David Manso. Il a créé  

les spectacles de danse et théâtre produits par « La factoría del Mapófono » en collaboration avec Lola Eiffel comme Ecdisis y La Boîte (Espagne), des projections pour des « Show Rooms » (Colombie) « Crambo » audiovisuels, œuvre de théâtre « Señor M » et « La juguetería » à Montevidéo (Uruguay).

 

Street art

 

mehenni.reda@gmail.com  

Mehenni Reda

 

Né le 17 octobre 1986 a Husseein dey (Alger).

 

Passionné par la culture berbère et algérienne en général depuis son plus jeune âge, il était très attiré par la beauté, la couleur et la technique des motifs propres à cette culture (tapis, mosaïque, architecture, calligraphie). L’esthétique de ces motifs lui ont très vite donné envie de dessiner. Il a alors  commencé à réaliser une série de croquis dont les thèmes variés en fonction des différentes inspirations puisées au quotidien.

Progressivement, il s'est passionné pour l’art et plus particulièrement pour le street art. Il a réalisé son premier essai sur le mur de sa chambre en mélangeant la peinture et les tags.

C’est en 2013 qu'il commence le graffiti avec comme premier message « You have to be someone » qui marque véritablement le dénut de son expérience.

La liberté dont il dispose dans cette expression, tant dans les formes que dans les couleurs, qui ne sont liées à aucune règles ou école classique, renforce son attirance pour cet art !

En 2014, Mehenni a été contacté pour participer à la première édition du festival DJART d’Alger. C’était sa première collaboration avec des artistes des beaux-arts et des architectes, dont l’un des objectifs était de rénover une placette en plein centre-ville.

 Designer

abdisign@aol.com

Abdelkader Abdi

 

ABDI

Ancien diplômé de l’École des Beaux-Arts d’Alger en 1977, de l’École d’architecture et de celle des Arts décoratifs de Paris en 1981, Abdi est parvenu à se tailler une place de choix dans cet univers très fermé et hermétique auquel appartiennent les designers.

Très jeune, je me suis senti attiré par les arts ; poussé en cela par mes parents très sensibles à mes désirs et à mes vœux. Mes parents me présentèrent au voisin de pallier Mr MOUNIER qui était lui-même peintre. Beau- frère également de monsieur MULPHIN, Directeur des beaux-arts d’Oran de l’époque. Inscrit en septembre 1957 avec une formation de 03 ans, Parallèlement je fréquentais le lycée Ardaillon comme élève. J’ai dû abandonner les beaux-arts et intégrer l’école normale en septembre 1959 pour enseigner. Après une carrière bien pleine de 42 ans dont 28 années en qualité de directeur de collège d’enseignement moyen, mis à la retraite le 31 Décembre 2001.

-Diplômé d’un certificat de taxidermie au musée de l’homme à Paris en 1978.

-Professeur formateur des études artistiques à l’institut de Technologie d’Oran 1999/2001.

-Professeur formateur des cadres.

-Membre de l’union nationale des arts plastiques 1977.

-Secrétaire général de l’union national des arts plastiques l’ancienne igamie d’Oran (ex département d’Oran), 1er mandat 1975-1979 siège du bureau de l’UNAP bureau de la Mouhafada d’Oran.

-Secrétaire général de l’union nationale des arts plastiques ; 2ème mandat 1980 – 1984 siège du bureau syndicat d’initiative du tourisme d’Oran.

- Exposition dans diverses galeries françaises à Paris, 1970-1978 Maison des Artistes à Paris, rue Lafayette (chez Mr MERCIER).

Membre de l’UNAC, membre des peintres Arabes, membre des peintres français, membre de la Fondation TAYLOR à PARIS.

Membre du conseil national des Arts et des Lettres. 

Depuis 1969 il a participé et réalisé plus d'une cinquantaine d'expositions de part le monde.

Artisane verriere
123silice@gmail.com
Laurence Goupil

 

Travaillant pendant 17 ans en tant qu’ingénieur dans l’industrie des télécommunications, Laurence fit la rencontre aux Etats-Unis qui permit à son talent de vitrailliste d’éclore : Sol Weinberg. Son professeur de 83 ans lui transmit sa passion du Tiffany, technique de travail du verre très utilisée Outre-Atlantique. De retour en France, l’artiste continue sur sa lancée et c’est ainsi qu’elle suit une formation au Centre International du Vitrail de Chartres ainsi qu’un CAP « Art et techniques du verre – option vitrail ». Le diplôme obtenu, elle crée son auto-entreprise en 2012 et propose des vitraux sur-mesure ainsi que des bijoux en verre fondu – uniquement des pièces uniques évidemment - depuis Baule, dans le Loiret.

 

Eliane Ablawa, Mahoutin Aïsso, plasticienne béninoise, signe ses œuvres du nom «Eliane Aïsso». C’est une jeune femme passionnée d’art. Elle est née le 18 Avril 1989, à Abomey- Calavi, d’un père entrepreneur et d’une mère styliste. Sa première scolarité à l’école primaire, «La grâce de Dieu», avant d’intégrer l’école secondaire des métiers d’arts «Sos» d’Abomey-Calavi.
Trois années après, elle obtient un CAP, option Métier d’art, en spécialité Art textile.
Trois autres années plus tard, elle décrochera son diplôme de technicien en science et techniques des métiers d’arts, spécialité art textile. Ce dernier diplôme équivalent au Baccalauréat lui ouvre les portes de l’université d’Abomey Calavi où elle s’inscrit dans le département d’histoire et d’archéologie.
En troisième année, elle s’inscrit en option Histoire de l’art et obtient une licence en histoire de l’art en 2011, et un certificat de deuxième cycle en Histoire de l’art. Actuellement, dans le cadre de la préparation de sa maitrise, elle s’investi sur le thème «Evolution des attributs royaux Nago du 13éme siècle au 21eme siècle : Cas des costumes des rois de Kétou.»
Parallèlement à ses études, Eliane Aïsso, intègre l’association «Art vagabond» de Christel Gbaguidi, et participe à l’atelier de formation d’art sur le thème «La migration».
Elle participera aussi au programme de Prom’Art jeune, où elle rencontre de nombreux autres artistes de sa génération. Ces différentes rencontres artistiques de travail et d’échanges, fortifient la vision de la jeune artiste et raffermissent son talent de plasticienne.
Fort de ses nombreux talents et atouts dans le domaine de l’art, et sur insistance de son professeur, Joseph Adandé, Eliane Aïsso, réalisera sa première exposition dans l’enceinte du campus numérique en 2012. Cette initiative boostera son envie de conquérir le monde avec ses œuvres. Elle ne s’arrêtera plus. Passionnée, intelligente, dévouée et curieuse, cette perfectionniste de l’art, prendra part à de nombreuses autres formations, en atelier, en résidence, tant au Bénin que dans plusieurs autres pays d’Afrique, notamment au Niger où elle participe à une exposition au Centre culturel français et au Mali où elle prend part à la résidence des femmes plasticiennes dans le cadre du Festival africain d’image virtuelle artistique, dans les villes de Bamako, Sikasso et Ségou. De même, au Bénin, elle reste très sollicitée et participe à des expositions collectives. «Palette Béninoise», de la sœur Henriette, «Mava unité» du plasticien Mechac Gaba, le «Cénacle expérimental» initié par le plasticien, Charly d’Almeida, sont entre autres de grands rendez-vous d’échanges artistiques auxquels elle a participé. Pour s’exprimer, Eliane Aïsso opte pour la technique de collage, le dessin, la technique du papier marché et aujourd’hui, le coulage.
Après cette jeune expérience d’artiste plasticienne, Eliane Aïsso, décide de s’arrêter un temps soit peu et de faire une rétrospection de son parcours d’artistes, depuis la naissance de sa passion pour le dessin à l’école primaire et secondaire, ses moments d’essais et d’errance artistique à l’université, jusqu’à l’étape de la professionnalisation de son art. Ce jeune parcours initiatique assez atypique sera matérialisé à travers une exposition individuelle en 2015, qu’elle dénomme «Mon parcours». Des photographies de toutes ces œuvres antérieures seront également compilées dans un petit ouvrage qui participera à la collection de l’exposition.
Pour Eliane Aïsso, loin d’une quelconque prétention, l’exposition «Mon parcours» marque une pose, afin d’évaluer le chemin parcouru, d’apprécier les nombreuses opportunités rencontrées et d’évaluer les performances réalisées afin de se doter d’éléments et d’énergies nouveaux susceptibles de l’aider à mieux penser sa carrière pour de nombreux autres défis à venir.
par Franck Raoul PEDRO


 Musique mixte 

 goodfeline@live.fr 

 Goodfeline

 

Auteure, compositeure et interprète, est un flot d' imagination aux influences très métissées, avec des compositions parfois réalisées intégralement à partir de voix façon beat-boxing et  tantôt composées d' un genre plus électronique.

Un groove qui se définit par de une mixture de genres très féline... 

 

 Actrice de théâtre

et cinéma

actrizgabriela@gmail.com

Gabriela Torres

 

Elle a effectue ses études dans l’Université des Andes Merida au Venezuela d’oú elle obtient après un cursus très complet de cinq ans son titre supérieur d’actrice. Au milieu de sa carrière elle réalise des courts métrages en tant qu’actrice au sein de l’école des Media Audiovisuels de l’Université des Andes.
Au cours de sa carrière elle a également excellé dans d’autres domaines tels que la production,  le design de costumes et l’écriture pour le théâtre et le cinéma, les performances artistiques comme la dance contemporaine, les danses orientales, et le flamenco.
Plus tard elle participa à une production indépendante franco-vénézuellienne « Le tailleur de Roses »
du réalisateur Victor Cova en tant qu’actrice principale. Le court métrage « La Retraite » du réalisateur Alan Ohep dans lequel elle tient aussi le rôle d’actrice principale a été présenté dans la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2015 dans la catégorie court-métrage.
La jeune actrice puise son inspiration dans la simplicité de la vie et elle travaille sur chaque projet en s’appropriant les émotions et les messages à transmettre. Cela lui permet de diffuser l’émotion la plus pure et directe en permettant non pas seulement à son corps mais aussi son âme d’être le véhicule naturel du message.

 

 Peinture acrylique et techniques mixtes

MARGARITASAMMITO10@GMAIL.COM

Margarita Sammito

 

Né à Acarigua , Edo Portuguesa au Venezuela, Margaarita est autodidacte dans les arts visuels.

Elle vit la pratique artistique comme une réparation intérieure avec les techniques de peinture pour media et cette possibilité de créer et recréer sans relâche qui touche sa sensibilité et donne vie à de nouvelles ambiances . Sa philosophie de l'art ? Une volonté de transmettre un message qui amène chacun à se connecter avec ses émotions intérieures pour que, loin de la routine, il ressente la beauté de l'art.


Ingénieure Géotechnique

guisado.laura@gmail.com


Laura Guisado Serra


Née à Barcelone, Espagne. Elle travaille comme spécialiste en sols et fondations de l'entreprise SOCOTEC depuis 2001, en Espagne jusqu'en 2009 et en France depuis.

En Andalousie elle a collaboré avec Guil dans l'analyse de reconnaissance des sols pour l'implantation des sculptures monumentales de l'auteure, sur les sept ronds-points du boulevard de Vícar à Almeria.

Intéressée par le nouveau projet de l'artiste "Femme & Verre", elle va essayer d'y apporter son petit grain de sable, côté science, évidemment !


 

Histoire de l'Art et fondatrice de Granada- Singular,  Partenaire de Réaction-Art, Espagne

 teresah@ugr.es

Maria Teresa Hontoria Puentes

 

Spécialiste d'Histoire de l'Art et Docteure de l'Université de Grenade, en Espagne à partir de 2012.

 

Entre l'année 2005 et 2010, elle travaille comme Technicienne du Patrimoine Meuble avec postes des Vice-recteurs dans la même Université de Grenade. Entre 2007 et 2009, elle réalise un master dans la Gestion Culturelle.

 

Maria Teresa s'occupe  de la recherche et la connaissance du Patrimoine, en exposant l'importance de sa mise en valeur et de sa diffusion dans des symposiums, congrès internationaux et tables rondes.

 

Son entreprise "Grenade Singulière" organise des visites guidées aux espaces patrimoniaux de la Grenade la plus inconnue à un niveau historique et artistique, en faisant des démarches et entreprend des projets culturels.

 

Multidisciplinaire 

kolle@martinakolle.eu

Martina Kolle

 

Martina Kolle, née à Munich, Allemagne, travaille comme artiste-peintre indépendante et est éditrice des livres

«Internationale Kunst Heute» (Art International aujourd’hui). Dans sa famille, l’art et les sciences naturelles étaient une tradition (le célèbre artiste-peintre, Helmut Kolle ainsi que le professeur Heinz Braune, ancien directeur du musée «Neue Pinakothek» à Munich ainsi que de la «Galerie nationale» de Stuttgart), et son parcours a donc pris les deux directions. Avant de faire le choix de se consacrer entièrement à l’art contemporain, elle a travaillé dans divers domaines tels que l’économie et la médecine alternative. 

 

Ballet espagnol, danse classique et flamenco

 pekiheredia@hotmail.com

Pedro González Heredia

 

Né dans une ville de la province de Malaga Marbella il étudie la danse classique, le Flamenco et le ballet espagnol au Conservatoire de Musique et  de Danse. Il poursuit ses études avec les meilleurs professeurs au monde de Flamenco : Antonio Canales , Eva La Yervabuena , Sara Baras, cet… Dès le début de sa carrière, il remporte plusieurs concours à l'échelle nationale, comme celui des Jeunes Artistes fondé par Cristina Hereen. Danseur étoile du Ballet Flamenco, soliste à Madrid, danseur du Conseil de l'Andalousie dans la campagne touristique andalouse, il devient  la référence du Flamenco espagnol. 

 

  Écrivain, journaliste, directeur des médias sociaux et économiste .

 

 almajaradigital@gmail.com

Miguel Ángel Aragón Mejías

 

Les prix littéraires :

 

Prix National de Poésie Concours VII Florencio Quintero 2014 avec des poèmes primés «Marques» publiés par Editors Guadalturia , Espagne.

 

Mention d'honneur dans Short Story Contest IV de la Ville de Almonte , 2004, avec l'histoire " sève de la vie dans la ville », publiée dans de petits carnets Collection (2004) , publiée par le ministère de la Culture de la Ville d'Almonte .

 

2015 - 2015 Éducation et FUconsulting Université. Certificat de compétence technique , Entrepreneuriat / Etudes de risque. 2013 - 2015 Institut européen d'administration des affaires. Diplôme Européen d' Etudes Supérieures en journalisme , communication , et des activités connexes . 2014 - 2014 Université de Séville , Social Media Manager : journalisme sur le Web, des études de communication et des médias. 2008 - 2009 Formation par la University Extension . Formation continue diplôme en Social Media Manager : journalisme sur le Web . Université de Séville: Durée du programme de doctorat " Littérature et de la Communication " Enseignement . Ecole de Communication , de la communication audiovisuelle , la publicité et la littérature , " Programme interdisciplinaire en études culturelles ".

1997 - 2000 Université de Séville: Baccalauréat en économie et en maîtrise de recherche , School of Economics

 

Architecture éphémère et d'espace expositif

alfonsovela1@gmail.com

 

Alfonso Rodríguez Vela

 

Comme Technicien Supérieur d'Art et de Design d'Architecture temporaire , est formé pour projeter des structures non - permanents .

 

Tout au long de sa carrière, il a travaillé sur des projets réalisés par des institutions prestigieuses pour exposer les oeuvres de grands peintres et sculpteurs : Velázquez, Murillo, Picasso, Alonso Cano, Pedro de Campaña, Martínez Montañés, Zurbarán, Romero de Torres, Sorolla, López Mezquita, Valdés Leal, Pérez Villalta, José Guerrero, Zabaleta, Carmen Laffon, Vázquez Díaz, Revello de Toro, Miguel Berrocal, Juan de Sevilla, Diego Santos, Suso de Marcos, Torres Mata, Dámaso Ruano, Ernestina de Champourcin, Daniel Quintero, Moreno Carbonero, Rodin, Brickmann, Broto, Sophia Vari.

 

Alfonso a travaillé pour le  Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Ministère de la Culture, Le Département du British Council of Art, Goethe Institut, Ministère du Développement, de l'UNESCO, la Fondation Luis Cernuda,  L'Institut du patrimoine historique andalou, la cathédrale de Séville, le Musée des Beaux-Arts de Séville, le Musée Fondation Barenboim, la Fondation Berrocal, le Centre Andalou d'Art Contemporain, le Palais de San Telmo, l'église de Santa Ana (Sevilla), Revello de Toro Musée, l'église du Sauveur, l'Hôpital Royal de Grenade, le Palais Carlos V à l'alhambra , le Musée Archéologique de Seville, parmi beucoups d'autres fondations et musées .


Licenciée des Beaux Arts de la Faculté de Saint Charles , de l'Université de Valence,

lauréate d'honneur  de sa promotion en "Portrait Sculptural".

Professeure des Systèmes de Représentation Spatiale, Sculpture et  Dessin Artistique.

Technicienne de Dessin. Conception et réalisation des Programmes Culturels, à la  Broward Country Library Florida (USA)

Un projet de Fernando Wilhelmi Romero

L'Orchestre Aller et Retour est un Groupe de Grenade, en Espagne, qui se concentre sur différents styles musicaux, tous nés de l'intégration des traditions de l'Afrique et de l'Europe qui ont eu lieu en Amérique, principalement à Cuba, au Brésil et aux États-Unis .

L'Andalousie, en tant que point de départ de ces nations et de ses cultures, est également une partie importante de son répertoire original, joué dans diverses formations allant du Combo au format Big Band.

Sébastien connait et aime le bois, et c’est héréditaire.

Dans la famille, il faut croire que le sang se mêle à la sève. En effet, c’est auprès de son père qu’il apprend d’abord à sculpter le bois dans son atelier. Ce n’est que plus tard, en 2009, qu’il commence à côtoyer d’autres artistes et à les assister dans leurs ateliers. Son travail personnel se résume au début à des créations artisanales, inspirées par les totems et les figurines antiques du Bénin et des pays africains adjacents.

Puis, cela évolue nettement, avec ses rencontres et les résidences collectives auxquelles il participe, et avec sa prise de confiance en lui et sa compréhension de plus en plus profonde du bois qu’il façonne.

Il apprend en effet à entamer une vraie relation d’échange avec cette matière. Il s’attarde pour la regarder, brute, telle qu’il la récupère : une buche, une écorce, un tronçon, une racine. Et c’est ainsi qu’il commence à voir dans chaque portion de bois toute une force d’expression, tout un passé, un présent et un future, ancré dans la couleur et la forme du tégument combiné avec des lunettes en cadenas , des fil de fer barbelé , tout un discours

Sa mission n’est alors plus que celle de révéler les secrets qui lui sont offert dans la matière. Il intervient peu, mais restaure juste : rehausse les contrastes, renforce les blessures avec un couteau… des blessures, il en ajoute même parfois quelques-unes, pour qu’on n’oublie pas les actualités cachée.

Et le résultat est d’une simplicité troublante. Au travers de ses œuvres, la nature brute nous contemple, et en la voyant ainsi, mise au rang de création, exposée, travaillée, écoutée et retravaillée par l’artiste

On voit des visages dans le bois que l’on écoute enfin.

Sébastien BOKO est nommé « Lauréat du prix strongest content 2013 », en sculpture sur bois au « World Wood Day » en Tanzanie.

Il a participé à « World Wood Day 2014 2015 » à Xiang You, Shanghai, Kunming City, en République de Chine. Et à Odunpazari – Eskisehir en Turkey

Il a obtenu le « Prix d’or » à la première édition du symposium National de Sculpture sur Bois, organisée par « International Wood Culture Society » à Ouidah au Bénin, en 2012, ainsi que les 1er et 2ème prix du « Festival National des Arts et de la Culture » (FESNAC), (2010-2013) au Benin.

En 2012, il participe au « 1er Symposium International de Sculpture sur Bois » à Libreville au Gabon, à la « Biennale Regard Bénin », à l’exposition « Densité Génération Nouvelle » à UNIK lieu de création contemporaine et au projet La Débrouille, à Cotonou Bénin.

Lapso Productions

lapso@lapsoproducciones.com

Lapso 

 

Depuis son origine, le groupe Lapsus a travaillé dans toutes sortes de productions artistiques pointées vers le théâtre, la musique et l'humour. Au fil des ans il s'est spécialisé dans la production et la distribution scénique, pour finir par s'imposer comme compagnie théâtrale. Le développement du projet, depuis son commencement avec le Quatrain, surprend, débouchant sur une structure et une équipe de travail de plus en plus ample et changeante, ce qui amene la troupe à travailler en  parallèle à des compositions musicales pour le cinéma et le théâtre, à Gypsy Band, créée de diverses formations théâtrales et musicales comme la Merveille, à participer à l'enregistrement de disques, à réaliser des représentations, à accompagner musicalement des habits de fête, ou à réaliser de nombreux scketches pour cabarets.

 

Toute une trajectoire marquée par un intérêt et un engagement important.

Vitraux de proximité

http://jeanvindras.net/index.php/contact

Jean Vindras

 

Sculpteur plasticien dans l'agglomération de Tours, il crée depuis plus de 20 ans des sculptures urbaines en métal et des oeuvres pour des espaces verts, public ou privés.

Il réalise en particulier des "vitraux de proximité" qui associent le travail du vitrail et du métal, grâce au plexiglas et sa fléxibilité.

Particulièrement motivé par:

-Apporter du rêve et de la poésie dans la ville.

-Associer la création artistique et une certaine fonctionnalité pour les jardins et les maisons.

-Participer à des réalisations ou évènements associants plusieurs arts.

-Réaliser sur commande des oeuvres pour un lieu défini.

 

 

Art-Pigment

meziani.karim@free.fr 

karim Meziani

 

 Karim Meziani, est né dans les sables du centre de l'Algérie, dans une famille- berbère de la petite localité des Aurès. Petit enfant, il a quitté son ciel bleu, son soleil aveuglant et ses grandes étendues pour venir habiter à Nice. 

 

Après ses études d'art à l'université de Nice, il a décidé de se consacrer entièrement à l'expression artistique.

Oscillant d'abord entre peinture et sculpture, il a opté pour la première. 

 

"Peindre, c'est dévoiler ses sentiments, c'est un acte de générosité. Il y a, dans la démarche, de la beauté, de la créativité, un côté émotionnel. Peindre, c'est une idée abstraite, qu'on ne contrôle pas. Alors, ou bien on va jusqu'au bout ou bien on abandonne! "

 

La peinture de Karim Meziani est une densité qui fait danser les couleurs.

Son art est lié à cette spiritualité, au sacré et à la méditation.

C’est à travers sa peinture que l’on entre dans son monde qui nous transporte dans un long voyage de sérénité et d’émotions.

Son œuvre est une véritable poésie, elle nous enchante et nous fait rêver.

Le travail de la feuille d’or sur ses toiles c’est pour témoigner de cette éternité inaltérable et riche d’émotions.

Karim Meziani reste un éternel nomade , on voyage avec lui au travers de sa peinture et c’est un cheminement vers la beauté du pigment, intense et absolu

B. Bondoux-Verhille


 

Écrivaine et journaliste

yolandaaldontoro@gmail.com

Yolanda Aldón Toro

 

Née le 14 juillet 1973 à Barcelone, elle réside actuellement à Cadix, Espagne. Défenseure des droits humains, elle entreprend sa trajectoire artistique comme réponse aux inégalités de genre, de violence de genre et de désenchantement social. Yolanda appartient au courant littéraire dénommé les "Voix de l'extrémité". Elle est le Membre de l'ACE (Association Collégiale d'Écrivains de l'Espagne) et  Membre du Comité Honorifique de la concession au Prix Nobel la Paix au peuple syrien comme responsable de l'Espagne et du Maroc.

 

Avec sa poésie, l'écrivaine a dessiné un pont de mots entre l'Espagne et le Maroc, ce qui lui valu d'être surnommée "l'écrivaine des deux rives". Sa passion pour la littérature et la culture marocaine a toujours été présente dans sa vie professionnelle.

 

Elle a enseigné à l'Université Abdelmalek Essaâdi de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Tétouan et a récemment organisé le Congrès International hispano-marocaine "l'image médiatique du Maroc en Espagne" (Tanger Tétouan).

 

"Mots cassantes" (PALABRAS QUEBRADIZAS) (édition bilingue, 2013) et "Cadix et de l'autre lisière" (CADIZ Y LA OTRA ORILLA) , aux gorgées "d'à-(i)mer" et des versets, préfacé par Eduardo Galan, lui ont valu d'être nommée "Citoyene d'Honneur" par la Mairie de Chefchaouen (Maroc ). Elle est aussi membre de l' Ateneo de Cadix, en Espagne.

 

Elena Martínez Muñoz

 

Ecrivain

 felipe.nualas@icloud.com

Felipe Nualas

 

Nualas s'est réveillé… Enfin! "D'avoir dormi pendant plus de cinquante ans, je dois me guérir". Préoccupé par l'évolution du monde, il est heureux de se joindre au mouvement "REACTION-ART" : l'éveil des consciences passe nécessairement par l'engagement des artistes et intellectuels.

Son Maître? Hemingway… Ses inspirations ? Le sens de la vie… Ses sources ? Des philosophes grecs à Montaigne… Sa conviction ? C'est par l'art et la culture que nous pouvons interpeller sans faire réagir, que nous pouvons instruire les plus jeunes, que nous pouvons éveiller les sentiments les plus nobles de l'individu comme la solidarité.

 

 Photographe de presse

 

sofianemammar@gmail.com

Sofiane Mammar

 

Un photographe de presse né le 29/12/ à Oran, il a eu l'idée d'entrer dans le monde de la photographie depuis son enfance ou il a été très attaché à son père qui avait un grand amour à la photo mais comme amateur, et après son décès ou il avait 15 ans il a décidé de quitter l'école pour consacrer tout son temps à la photo et poursuivre voir concrétiser le rêve de son père qui n'a pu réaliser, et là il a décidé de rejoindre une école de formation spécialisée dans la photo.

Et vu qu'il a choisi le domaine de journalisme pour lancer sa passion et montrer ces capacités comme photographe professionnel, il a rejoint un journal régional au niveau de sa région ou il réside en se basant d'une de ces photos prises qui a été choisi par le directeur de publication Mer AbdelMalek Ouasti qui 'était le seul à savoir l'analyser et connaitre sa vrai valeur.

Mammar Sofiane est arrivé enfin à ce qu'il voulait réaliser "montrer son talent" dans le domaine de la photo; et ce talent l'a introduit au monde professionnel comme photographe reporteur ou il a exercé dans le journal "El Wassl" puis aux journaux "El Watani", "le Patriote" et "Presse d'Algérie", et après une expérience de 5 ans un des plus grand journaux nationaux "Ennahar El Djadid" a demandé ces services comme photographe ou il travaille en ce moment ou ces photos ont fait la une de plusieurs éditions.


Né en 1959 à Riaza (Ségovie), vivant à Séville, Madrid et depuis 1965 habitte à Saragosse. 

Il a étudié à l'Ecole des Arts de Saragosse.Graphiste depuis 1982. J. Walter Thompson Agence - Madrid. En faire Vertigo 1986.

Autodidacte, commence en 1975-1978 en tant que peintre et passe par plusieurs étapes  d'expérimentation, la recherche avec diverses techniques et matériaux (papier, toile, carton, collage, bois, éléments organiques, du sable, des pierres, métal, …) En réalisant une peinture figurative expressionniste fait beaucoup d'emphase sur la couleur et la texture.

En 1992 a créée l'entreprise EQUX, Design Studio - Saragosse. Il est aussi Directeur de la création à la conception et Agence de publicité MLM - Saragosse. Free Lance pour les agences de publicité, MYA Publicité et Promotion Point et l'image, entre autres.

Artiste visuel,  créateur pluriel, concepteur et illustrateur. Tout appui technique l'est valable; Aérographe, photographie (diapositive ou numérique) infographies couleur en noir et blanc, la manipulation et de la peinture, installations contextes multi-media multimédia. Ses œuvres ont été reproduites dans diverses publications.


Belge, une vie comme un voyage d’abord et puis comme agent de voyages à Bruxelles ensuite, se remet à peindre à Granada dans la nature et depuis vit en Espagne où elle partage la vie d’un agriculteur.
Proches du terroir et conscients des enjeux actuels du secteur de la petite production, ils pratiquent une culture la plus respectueuse de l'environnement possible en mettant un point d'honneur à respecter la noblesse des matières premières. Elle s’est mise à élaborer des confitures et des vins , suivi et mise en valeur de leur production.

Son matériel le plus utilisé , le verre

Body painting

 john.men@hotmail.fr

John Men

 


Modèle vivant beaux arts. 2007 

John est modèle vivant travaillant dans le secteur de l'art et plus particulièrement du nu artistique.

Solidarité de "Réaction-Art" pour le développement en 2015, des artistes émergents en France.

Diana Demova    


Artiste espagnole auteure du nouveau courant artistique Réaction Art. Le prémier collaborateur de sa "famille artistique" est le musicien et pentreMichel Poulet , en Auriac-sur-Vendinelle, Toulouse 2011
Mariángeles Lázaro Guil

ASSISTANT D'ATELIER ET INSTALLATEUR

Johan Louet

 

VIDEO

Pierre Person

 

COORDINATION MUSICALE ET

VIOLONCELLE

Michel Poulet

PIANO ET MARIMBA

Hubert Guery

HARPE

Dominique

Piussan Gasciarino

DANSE

Samra

ART CORPOREL

 Alicia Charron

CymaScope

John Stuart Reid    

 

INGENIEUR DU SON

Mingo Josseran

 

étudie la contrebasse classique à l'école supérieure de musique de Mexico. Il évolue vers le département jazz ou il obtient son diplôme. Parallèlement a ses études, Il intégrè le le laboratoire d'informatique musicale et électroacoustique du conservatoire
Marcel Cebreros

DEVELOPPEMENT ELECTRONIQUE

Marcel Cebreros

DOCUMENTARISTE

Maxime Doucet

 

 

PARTENAIRE

Patrick Poisson

(Président FFB Centre)